L'enquête avance vite, selon Scotland Yard

— 

La police britannique a indiqué dimanche progresser rapidement dans son enquête sur les trois attentats manqués de Londres et de Glasgow, aux liens "évidents" et pour lesquels elle a procédé à une cinquième arrestation.
La police britannique a indiqué dimanche progresser rapidement dans son enquête sur les trois attentats manqués de Londres et de Glasgow, aux liens "évidents" et pour lesquels elle a procédé à une cinquième arrestation. — Shaun Curry AFP

Les liens entre les trois tentatives d’attentats, à Londres et à Glasgow, commencent à devenir «de plus en clairs», selon le chef de l’antiterrorisme britannique. Cinq personnes ont déjà été arrêtées et une autre est activement recherchée, un «suspect majeur», selon la chaîne Sky News.

Le chef de la section antiterroriste de Scotland Yard, Peter Clarke, s’est déclaré «absolument sûr» de découvrir les détails des méthodes et du réseau mis en oeuvre par les terroristes. Avec cinq arrestations, l’enquête «avance extrêmement vite», a-t-il ajouté.

Dimanche, la police a procédé à plusieurs perquisitions près de Glasgow, dont l'aéroport a été samedi la cible d'un attentat à la voiture piégée, à Liverpool (nord-ouest), ainsi qu'à Newcastle (nord).
A Liverpool, la police a arrêté un homme de 26 ans et d'importantes forces de police ont perquisitionné une maison près de Penny Lane, dans le sud de la ville, avec des chiens renifleurs.

Deux autres personnes, un homme de 26 ans et une femme de 27 ans, ont également été arrêtées sur l'autoroute M6 dans le Cheshire (nord-ouest, proche de Liverpool).

Elles sont liées selon la police à la fois aux attentats de Glasgow et de Londres, où elles ont été conduites dimanche pour être interrogées au commissariat de Paddington Green, spécialisé dans les affaires de terrorisme.

Les deux auteurs de l'attentat de Glasgow, qui avaient déclenché samedi un violent incendie en précipitant leur voiture contre les portes du principal terminal, avaient eux été immédiatement arrêtés sur place avec l'aide du public.

Des bonbonnes de gaz ont été retrouvées à l'intérieur de leur Jeep. La police s'est refusée à confirmer des informations mentionnant également la présence de clous.

Nervosité

Signe de la nervosité ambiante, le terminal 3 de l'aéroport londonien d'Heathrow, le plus important d'Europe, a été fermé pendant près de deux heures dimanche soir, après une fausse alerte à un colis piégé.

Diana
Quelque 450 policiers ont surveillé le concert géant organisé dimanche soir au stade de Wembley à la mémoire de la princesse Diana pour les dix ans de sa mort.