Juppé reste maire de Bordeaux

— 

Le gouvernement Fillon 2, marqué par la promotion de Jean-Louis Borloo au super-ministère de l'Ecologie, une ouverture accrue à gauche et l'entrée de deux femmes issues de l'immigration, a été proclamé mardi, juste après des législatives décevantes pour Nicolas Sarkozy.
Le gouvernement Fillon 2, marqué par la promotion de Jean-Louis Borloo au super-ministère de l'Ecologie, une ouverture accrue à gauche et l'entrée de deux femmes issues de l'immigration, a été proclamé mardi, juste après des législatives décevantes pour Nicolas Sarkozy. — Olivier Laban-Mattéi AFP

Alain Juppé, qui a démissionné de ses fonctions de ministre de l'Ecologie après sa défaite dimanche aux élections législatives, a annoncé mardi sa décision de rester maire de Bordeaux.
«J'ai pris la décision d'accomplir le mandat que m'ont confié les Bordelais et les Bordelaises», a-t-il déclaré devant quelques centaines de personnes rassemblées devant sa permanence.
«Bordeaux est si aimable au sens le plus fort du terme que nous n'allons pas, vous et moi, au milieu du gué, laisser la tâche que nous avons entreprise. Nous allons faire de Bordeaux une communauté exemplaire, généreuse, solidaire et juste. Cela efface en nous toutes les déceptions», a-t-il ajouté, sous des applaudissements.
Alain Juppé, battu par la candidate socialiste Michèle Delaunay, avait laissé planer le doute, dimanche soir, quant à son avenir de maire de Bordeaux, indiquant qu'il réunirait «dans les prochains jours (son) équipe municipale» pour décider «ensemble de ce qu'il convient de faire».
Lundi, Hugues Martin, premier adjoint au maire, député sortant et suppléant d'Alain Juppé dans la 2e circonscription de Gironde, s'était fait «l'interprète de la majorité municipale» pour exhorter Alain Juppé à rester maire.
La passation de pouvoir entre Alain Juppé et son remplaçant au ministère de l'Ecologie, du Développement et de l'Aménagement durables, Jean-Louis Borloo, s'est tenue mardi «dans la sobriété», immédiatement après l'annonce du gouvernement Fillon 2.