Sept enfants tués dans un raid aérien visant Al-Qaida

avec AFP

— 

Sept civils, tous des enfants, ont été tués dans un raid aérien de la coalition sous commandement américain qui visait une madrassa et une mosquée soupçonnées d'abriter des combattants d'Al-Qaida dans le sud-est de l'Afghanistan, a annoncé lundi la coalition.
«Les forces afghanes de la coalition ont effectué une opération dans le district de Zarghun Shah, dans la province de Paktika, tard dimanche soir, qui s'est soldée par la mort de plusieurs militants et de sept civils, ainsi que par l'arrestation de deux militants», selon un communiqué de la coalition.

Militants d’Al-Qaida

«Un premier rapport rapporte la mort de sept enfants lors d'un raid aérien contre une madrasse (école coranique)», précise le communiqué.
Une mosquée adjacente a aussi été visée et le bombardement a causé «de légers dégâts», affirme la coalition qui assure avoir obtenu confirmation des habitants que des militants d'Al-Qaida se trouvaient sur les lieux.

«Dommages collatéraux»

Un porte-parole de la coalition, Chris Belcher, a accusé les militants d'Al-Qaida de s'être «servi de la mosquée, tout comme des civils innocents, pour se protéger», selon le communiqué.
Cette affaire intervient alors que les forces américaines sont déjà sur la sellette pour plusieurs «bavures» ou «dommages collatéraux» ayant fait ces derniers mois des dizaines de morts civils en Afghanistan.

Cinquantaines de civils tués

Fin avril, une cinquantaine de civils avaient été tués par les bombardements des forces américaines qui visaient des talibans dans l'ouest de l'Afghanistan, selon l'ONU. Une affaire qui avait suscité des manifestations de protestation contre les Américains dans cette région.

La province de Paktika est frontalière des zones tribales pakistanaises, région accusée par l'Otan et les autorités afghanes de servir de refuge aux combattants d'Al-Qaida et aux talibans.