Mahmoud Abbas prépare son gouvernement d'urgence

avec AFP

— 

Le président palestinien Mahmoud Abbas mettait samedi la dernière main à un gouvernement d'urgence après le «putsch» du Hamas à Gaza, d'où des dizaines de membres des services de sécurité ont tenté de fuir.
«Le gouvernement sera annoncé au plus tard dimanche, avant midi», a déclaré à la presse le Premier ministre désigné, Salam Fayyad, à l'issue d'une rencontre avec le président Mahmoud Abbas, chef du Fatah.

Dix ministres

Selon l'entourage de Salam Fayyad, un économiste indépendant jouissant de la confiance des Occidentaux, le nouveau gouvernement «devrait être composé de dix ministres n'appartenant ni au Fatah ni au Hamas».
«Six ministres sont de Cisjordanie et quatre de la bande de Gaza», a-t-on précisé.

Tirs de semonce israéliens

Craignant des représailles du mouvement islamiste Hamas, surtout après la diffusion par des télévisions des images de l'exécution barbare d'un chef militaire du Fatah, une centaine de membres des services de sécurité se sont rués vers le passage d'Erez à la frontière avec Israël pour tenter de fuir, ont indiqué des témoins.

L'armée israélienne, qui a fermé tous les points de passage de la bande de Gaza, a annoncé que ses soldats avaient tiré en l'air pour disperser les Palestiniens.

Bureaux saccagés

En Cisjordanie, la multiplication des attaques menées par les partisans du Fatah contre leurs rivaux du Hamas suscitait les craintes d'une flambée de violence semblable à celle qui a ravagé la bande de Gaza.
Des militants des Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa ont saccagé une dizaine de bureaux d'organisations liées au Hamas, notamment à Naplouse, où cinq islamistes ont été enlevés.

Appel au désarmement

Un chef de ces Brigades, Zakaria Al-Zoubeidi, a sommé les membres du Hamas en Cisjordanie de remettre leurs armes à l'Autorité palestinienne.

Rumeur d’enlèvement

A Ramallah, des hommes armés ont attaqué le bureau du vice-président du Parlement Hassan Khreisheh et ont «tenté de l'agresser» selon lui. Dans un premier temps, il avait été annoncé que le vice-président avait été enlevé.

Le Hamas a pris vendredi le contrôle de la bande de Gaza après avoir mis en déroute les forces de sécurité fidèles au Fatah au cours de combats qui ont fait 115 morts et des centaines de blessés.

Salam Fayyad avait été chargé vendredi par Mahmoud Abbas de former un gouvernement d'urgence. Mahmoud Abbas avait limogé jeudi soir le cabinet dirigé par le Premier ministre issu du Hamas, Ismaïl Haniyeh.