Des découvertes politiquement sensibles

— 

Les découvertes archéologiques en Israël et dans les territoires palestiniens sont souvent utilisées par les Palestiniens et les Israéliens pour réaffirmer la légitimité de leur présence dans la région. La découverte de ce tombeau «constitue une nouvelle preuve du lien existant entre Gush Etzion avec le peuple juif et Jérusalem», a ainsi déclaré à la radio militaire Shaoul Goldstein, responsable du conseil municipal de Gush Etzion, un groupe de colonies situées près de Bethléem. Il a appelé le gouvernement israélien à faire du site d'Hérodion, où a été trouvé le tombeau, «un site national et religieux».

La ministre palestinienne du Tourisme Khouloud Hdeib Douaibess, responsable des sites archéologiques palestiniens, a quant à elle déclaré à l'AFP qu'une équipe d'archéologues palestiniens devaient inspecter le site et qu'elle ne souhaitait pas commenter la découverte avant d'avoir reçu leur rapport.