Un massacre sur le web

— 

La tuerie de Virginia Tech a pris, en moins de 24 heures, une ampleur énorme sur l’Internet. Dès que la tragédie a été rendue publique, le site de l’université a donné des informations en direct et les étudiants ont été prévenus par email.

Le site continue d'ailleurs à tenir les internautes au courrant et à revenir sur le massacre (notamment avec un résumé des événements et le podcast du président de l'université). Le journal online de l'université fournit aussi une masse impressionnante d'infos, de films et d'images.

Sur Technorati, le moteur de recherche des blogs, le mot clé Virginia Tech était le plus populaire le soir même du massacre. Mardi, à 12h20, ce mot clé était inclus dans 40469 billets.

Un exemple: sur le campus, un certain Bryce suit les événements heure par heure sur son blog. Il y raconte comment les médecins légistes entrent et sortent sous ses fenêtres, il y décrit le regard des policiers qui se tiennent dans les salles où le drame a eu lieu. Les commentaires affluent et Bryce poste régulièrement des photos et de petits films qu'il a pris. Les video se sont d'ailleurs également multipliées partout sur le web.

Les sites d'information se concentrent également sur l’événement, comme le Washigton Post qui publie l'interview de Jamal Albarghouti, l'étudiant qui a pris la première vidéo du massacre.

Paul Ackermann