Kasparov arrêté à Moscou

RUSSIE L'ancien champion d'échecs participait à une manifestation anti-Poutine...

JH

— 

Des milliers de manifestants de l'opposition et de sympathisants pro-Kremlin sont attendus samedi à Moscou, où plusieurs rassemblements doivent se tenir à la mi-journée, au milieu d'un important dispositif policier.
Des milliers de manifestants de l'opposition et de sympathisants pro-Kremlin sont attendus samedi à Moscou, où plusieurs rassemblements doivent se tenir à la mi-journée, au milieu d'un important dispositif policier. — Denis Sinyakov AFP/Archives

L'ancien champion du monde d'échecs Garry Kasparov, leader du mouvement d'opposition «Front civil uni», a été interpellé par la police samedi avec des dizaines de sympathisants à Moscou. Il tentait de participer à une manifestation interdite — la «marche du désaccord» —afin de protester la régression de la démocratie en Russie depuis l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine.

Dès le début de la manifestation, place Pouchkine à 12H00 heure locale (08H00 GMT), des dizaines de personnes ont été interpellées. Selon l'AFP, au moins 200 personnes ont été arrêtées. Elles ont été embarquées à bord d'au moins quatre cars, pouvant contenir 30 à 40 personnes, ont constaté des journalistes de l'AFP. Outre Kaparov, les dirigeants du parti Iabloko, Ilya Iachine, et du mouvement «Oui!», Maria Gaïdar, ont également été interpellés. La veille, dans un entretien accordé aux Novye izvestia, Kasparov misait sur 5 à 7.000 participants, revendiquant «le droit de manifester et non pas celui de tenir meeting (…) garanti par la constitution».

Selon l’agence russe Ria Novosti, les participants avaient essayé de rompre l'encerclement des Omon (policiers anti-émeute) et de s'approcher de l'estrade devant laquelle devait se tenir un meeting de la "Jeune garde de Partie unie», proche du pouvoir.