Cherche 100 milliards de dollars, guerres à poursuivre

— 

George W. Bush a lancé mardi au Congrès un vibrant appel à l'unité sur l'Irak dans son discours annuel sur l'état de l'Union, sans rien céder cependant sur une stratégie en rupture avec les attentes des Américains et de la nouvelle majorité démocrate.
George W. Bush a lancé mardi au Congrès un vibrant appel à l'unité sur l'Irak dans son discours annuel sur l'état de l'Union, sans rien céder cependant sur une stratégie en rupture avec les attentes des Américains et de la nouvelle majorité démocrate. — Mandel NGan AFP

La guerre, ça coûte cher! L'administration Bush demandera lundi une rallonge budgétaire de 100 milliards de dollars (77 milliards d'euros) pour ses opérations militaires et diplomatiques en Irak et en Afghanistan en 2007. 100 milliards qui viendraient s’ajouter aux 70 déjà approuvés par le Congrès en septembre.

L’administration Bush qui regarde devant et devrait aussi demander 145 milliards de dollars (111 milliards d'euros) en 2008, a annoncé vendredi un haut responsable gouvernemental américain.

Sur le terrain irakien, un couvre feu a été décrété samedi à Kirkouk après une série de cinq attentats à la voiture piégées qui ont fait deux morts et plus de vingt blessés.