La Russie remporte la Coupe Davis

— 

L'Argentine mise tout sur David Nalbandian pour surprendre la puissante Russie en finale de Coupe Davis de tennis ce week-end à Moscou.
L'Argentine mise tout sur David Nalbandian pour surprendre la puissante Russie en finale de Coupe Davis de tennis ce week-end à Moscou. — Alexander Wilf AFP
La Russie a remporté la Coupe Davis de tennis aux dépens de l'Argentine grâce à la victoire de Marat Safin sur Jose Acasuso 6-3, 3-6, 6-3, 7-6 (7/5), dans le dernier simple décisif, dimanche à Moscou.

Il s'agit de la deuxième victoire des Russes en Coupe Davis, après celle remportée en 2002 contre la France à Paris. Ils avaient perdu leurs deux finales précédentes à domicile contre la Suède en 1994 et les Etats-Unis en 1995.

L'Argentine, déjà battue en 1981 en finale, devra donc attendre au moins un an de plus avant de remporter pour la première fois le Saladier d'argent. Elle était pourtant revenue à 2-2 dimanche, grâce à la victoire de David Nalbandian sur Nikolay Davydenko (6-2, 6-2, 4-6, 6-4), se mettant ainsi en position de devenir, après la Russie en 2002, la deuxième équipe depuis 1964 à remporter une finale après avoir été menée 2 à 1.

Mais Safin, qui avait fait part de son inquiétude cette semaine de voir se reproduire à l'envers le scénario de 2002, n'a pas tremblé pour conclure face à Acasuso, titularisé à la place de Juan Ignacio Chela, décevant dans le premier simple vendredi.

Malgré une aversion déclarée pour la surface du stade olympique, le Moscovite a confirmé qu'il possédait l'étoffe d'un grand joueur de Coupe Davis. Outre son succès sur Acasuso, il a également pris une part prépondérante dans la victoire du double russe samedi, aux côtés de Dmitry Tursunov. Comme souvent, ce point s'est avéré capital et les Argentins, toujours à la recherche d'une première victoire, peuvent se mordre les doigts de l'avoir laissé échapper.

La Russie mérite cependant largement sa victoire cette année, après avoir successivement battu les Pays-Bas (5-0), la France (4-1) et les Etats-Unis (3-2). Elle succède à la Croatie qui l'avait emporté pour la première fois en 2005. L'année prochaine, les Russes commenceront leur défense du trophée au Chili, avant de possibles retrouvailles avec la France en quarts de finale.