Royal pour la reprise de l'aide aux Palestiniens

— 

La candidate socialiste à la présidentielle française Ségolène Royal a appelé dimanche à Gaza à une reprise de l'aide internationale aux Palestiniens.
La candidate socialiste à la présidentielle française Ségolène Royal a appelé dimanche à Gaza à une reprise de l'aide internationale aux Palestiniens. — Khalil Mazraawi AFP/Archives
Ségolène Royal a appelé dimanche lors d’une table ronde d'étudiants palestiniens à Gaza à une reprise de l'aide internationale aux Palestiniens alors que les jeunes lui faisaient part des difficultés de déplacement dans la bande de Gaza et des aléas de la vie quotidienne. La candidate socialiste a, par ailleurs, affirmé que "la France soutient les efforts de Mahmoud Abbas", le président palestinien. Evoquant le fait que la France sera dès juillet 2008 à la tête de la présidence tournante de l'Union européenne, elle a appelé à "plus de cohérence dans la politique européenne" à l'égard de l'Autorité palestinienne, sans donner plus de précisions.
Elle a également appelé à l'établissement d'un Etat palestinien "viable" et à une "sécurité" durable pour Israël. "Seule la paix et le développement peuvent faire connaître l'espérance", a-t-elle affirmé avant de souligner que "la tâche est difficile, la tâche est complexe mais les énergies humaines et la volonté finiront par l'emporter".
Après sa rencontre avec M. Abbas, elle doit se rendre directement en Israël pour y rencontrer de jeunes Israéliens, puis la ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni. Lundi, elle doit avoir des entretiens avec le Premier ministre israélien Ehud Olmert, le ministre de la Défense Amir Peretz, après avoir visité à Jérusalem le mémorial de l'Holocauste Yad Vachem.