Villepin favorable à des conseils des ministres filmés

— 

Patrick Kovarik AFP

Lors de sa conférence de presse mensuelle à Cergy (Val d’Oise), le Premier ministre Dominique de Villepin, a assuré qu'il était "favorable" à l'idée de "conseils des ministres télévisés". "A une nuance près, a-t-il dit, c'est qu'il y a dans le conseil des ministres une partie délibérative qui, par définition, comporte une part de secret".

Il a également visé la proposition de Ségolène Royal d'instituer des jurys citoyens ou populaires en déclarant que cette mesure ramènerait "à des expressions d'un autre âge et souvent funestes".

Concernant les violences en banlieues au lendemain de l’incendie de deux bus à Nanterre et Montreuil, le Premier ministre a souligné que la police devait être présente sur le terrain "aux heures où il y a des risques", affirmant que ce n'était pas le cas de la police de proximité en place avant 2002, sous les gouvernements socialistes. "C'était le schéma traditionnel de la police de proximité dans les années qui ont précédé 2002, de demander à des fonctionnaires de se promener aux heures de l'après-midi et du matin, alors même que nous savons que ce n'est pas dans cette période que se situe le véritable danger", a-t-il ainsi lancé tout en demandant des "sanctions immédiates et exemplaires" contre les auteurs des récentes violences dans les banlieues.
Il a annoncé que l'enveloppe de 100 millions d'euros débloquée en 2006 pour soutenir l'action des associations présentes dans les quartiers défavorisés de banlieues, serait reconduite en 2007. "J'entends dire ici ou là que rien n'a été fait pour les banlieues, j'entends dire que rien ne change", a déclaré le Premier ministre. "Cela, je ne peux l'accepter". Il a souligné "l'action de fond, de long terme" en faveur des quartiers "dont nous commençons à voir les effets": les 35 milliards d'euros engagés par l'Etat jusqu'en 2013 pour les opérations de rénovation urbaine, les 15 nouvelles zones franches urbaines mises en place, les 150.000 jeunes reçus par l'ANPE et les missions locales depuis le début de 2006.

Concernant l’éducation et l’enseignement universitaire, il a annoncé que les réformes liées à l'orientation des élèves en 3ème et en terminale seraient mises en place "dès cette année" scolaire 2006-2007. Par ailleurs, le gouvernement va débloquer 75 millions d'euros "dès maintenant" pour "achever des projets de construction de bâtiments universitaires et de logements étudiants". Villepin a également promis d'affecter des "emplois supplémentaires dans les universités qui souhaiteront mettre en place les dispositifs proposés dans le rapport Hetzel" sur les liens université-emploi.

Il s'est enfin dit "convaincu" que le groupe français Alstom aurait une part du contrat remporté par le groupe canadien Bombardier pour le remplacement des trains de la banlieue parisienne.