Vente aux enchère : près d'un million d'euros

— 

Les vins français, détrônés il y a trente ans par des crus américains lors d'un test de dégustation devenu célèbre, avaient mercredi la possibilité de prendre leur revanche lors d'une répétition de l'épreuve tenue simultanément dans la Napa Valley et à Londres.
Les vins français, détrônés il y a trente ans par des crus américains lors d'un test de dégustation devenu célèbre, avaient mercredi la possibilité de prendre leur revanche lors d'une répétition de l'épreuve tenue simultanément dans la Napa Valley et à Londres. — Justin Sullivan AFP/Getty Images/Archives

La vente aux enchères de 4.680 grands crus millésimés de la Ville de Paris a rapporté 961.030 euros, vendredi et samedi, a-t-on appris auprès du Crédit municipal de Paris. Deux bouteilles de Romanée-Conti (bourgogne) de l'année 1986 ont été vendus 5.000 euros pièce. Trois Pétrus (bordeaux) de 1989 ont été vendus chacun 4.000 euros.

Un Pétrus de 1988 a également été vendu 2.500 euros, ce qui constitue un "record mondial" pour ce millésime, a-t-on précisé de même source.
Ces grands crus avaient été acquis par la Ville de Paris quand Jacques Chirac en était le maire.