Google rachète Youtube pour 1,65 milliard de dollars

— 

Le groupe Google a signé deux accords similaires, l'un avec Warner Music et l'autre avec Sony BMG Music, qui prévoient la diffusion gratuite sur Google Vidéo des clips vidéos et musicaux de Warner et de Sony, avec un partage des revenus publicitaires, ont annoncé ces groupes lundi dans des communiqués distincts.
Le groupe Google a signé deux accords similaires, l'un avec Warner Music et l'autre avec Sony BMG Music, qui prévoient la diffusion gratuite sur Google Vidéo des clips vidéos et musicaux de Warner et de Sony, avec un partage des revenus publicitaires, ont annoncé ces groupes lundi dans des communiqués distincts. — AFP/DDP/Archives

Le géant d'internet Google a annoncé lundi avoir conclu un accord pour acheter le site de clips vidéos YouTube pour 1,65 milliard de dollars, par échange d'actions. Un tel accord est la plus grosse acquisition de l'histoire de Google, attiré par la publicité que peut générer YouTube et ses 100 millions de clips vus par jour.

Un handicap s'élevait pourtant : une bonne partie des vidéos qui font le succès de YouTube sont des extraits pirates d'émissions télés ou de clips de chanteurs. Plusieurs grands groupes de médias menaçaient régulièrement YouTube de procès, susceptibles, selon certains analystes, de tuer le site.
Les recettes publicitaires potentielles pour la vidéo amateur d'un gag domestique sont en effet bien moindres qu'un morceau d'émission à succès, comme les reprises des bons mots d'humoristes à la mode visibles sur YouTube.

Pour déminer le terrain, Google, YouTube et quatre majors des médias ont annoncé lundi des accords autorisant la diffusion des extraits des catalogues, en convenant d'un partage des recettes publicitaires.
Autre nouveauté, ces accords prévoient que Google et YouTube mettront en place un système de détection et de filtrage des contenus pirates présents dans les clips amateurs, pour que les majors du disque et de la télévision puissent soit les retirer, soit monnayer leur contenu toujours par la publicité.
Google a ainsi convenu avec Warner Music et avec Sony BMG Music de pouvoir diffuser gratuitement sur Google Vidéo leurs catalogues de clips, avec un partage des revenus publicitaires. L'accord s'étendra aux autres sites partenaires du réseau publicitaire de Google.
Par exemple, le site d'un fan club pourra montrer des clips d'un artiste de Warner ou de Sony, mais accompagnés de bandeaux publicitaires dont les revenus seront partagées entre le site, Google et la maison de disque.

YouTube a annoncé des accords similaires avec les maisons de disques Universal Music et également Sony BMG Music ainsi qu'avec le groupe de télévision CBS. CBS diffusera gratuitement sur le site de YouTube de courts programmes vidéos extraits de ses programmes d'information, de sports et de certaines de ses émissions vedettes.
Universal, qui a menacé plusieurs fois YouTube de procès, a précisé que ses artistes seraient rémunérés non seulement pour les clips officiels diffusés sur YouTube mais aussi sur les extraits incorporés aux clips amateurs. Sony a aussi accepté que ses clips soient diffusés sur YouTube, et que les internautes utilisent certains extraits dans leurs clips amateurs.
Mais CBS comme Universal ont demandé à utiliser la technologie de filtrage de contenu promise par YouTube pour faire retirer les extraits pirates, ou éventuellement les autoriser si la publicité est au rendez-vous.

Et de son côté, Google, réputé pour sa capacité à identifier les contenus, a annoncé qu'il allait bâtir une technologie de ce type, pour que les propriétaires de contenus "monnayent les contenus utilisés dans des clips créés par les internautes ou, s'il le préfèrent, les fassent retirer. Les majors semblent ainsi se convertir au modèle d'une diffusion gratuite sur internet financée par la publicité, tout en poussant à la mise en place de filtres techniques anti-piratage, plutôt que de tenter des procès difficiles.
Reste aussi un modèle payant: une sélection de clips vidéo de Warner pourront être téléchargés sur Google Vidéo pour 1,99 dollar.