EADS compte accepter la démission du PDG d'Airbus Streiff

— 

La maison mère d'Airbus, EADS, compte accepter la démission du PDG de l'avionneur européen, Christian Streiff, qui serait remplacé par le co-président français d'EADS Louis Gallois, a indiqué lundi à l'AFP une source proche du dossier.
La maison mère d'Airbus, EADS, compte accepter la démission du PDG de l'avionneur européen, Christian Streiff, qui serait remplacé par le co-président français d'EADS Louis Gallois, a indiqué lundi à l'AFP une source proche du dossier. — Eric Cabanis AFP

La maison mère d'Airbus, EADS, compte accepter la démission du PDG de l'avionneur européen, Christian Streiff, qui pourrait être remplacé par le co-président français d'EADS Louis Gallois, a indiqué lundi à l'AFP une source proche du dossier.
De même source, on précise que les actionnaires privés d'EADS, l'allemand DaimlerChrysler et le français Lagardère, sont en faveur du départ de M.Streiff, arrivé il y a trois mois à la tête d'Airbus.
M. Streiff a envoyé la semaine dernière deux lettres de démission aux deux co-présidents de sa maison mère, Louis Gallois et l'Allemand Tom Enders.
Le patron du constructeur aéronautique voulait obtenir l'autonomie pour la mise en oeuvre de son plan de redressement annoncé mardi dernier.
EADS estime que M. Streiff avait été prévenu avant sa nomination des règles de gouvernance, impliquant au contraire une plus grande intégration d'Airbus à sa maison mère, souligne-t-on de source proche du dossier.