A la une

Avion turc détourné : les pirates prêts à relâcher les passager

Les pirates de l'air mettent comme condition de pouvoir transmettre un message au pape Benoît XVI

Les pirates de l'air qui ont détourné un avion turc contraint d'atterrir mardi dans le sud de l'Italie "ne sont pas agressifs" et "sont disposés à relâcher les passagers", a annoncé sur la chaîne TG Sky 24 le vice-directeur général de l'aviation civile italienne, Salvatore Sciacchitano.
Selon l'agence Ansa, citant la préfecture de Brindisi, dans le sud de l'Italie, les pirates de l'air, qui seraient au nombre de deux, mettent cependant comme condition de pouvoir transmettre un message au pape Benoît XVI.
Le pape doit se rendre du 28 au 30 novembre prochains en Turquie.
Benoît XVI a été au centre d'une virulente polémique à la suite d'un discours prononcé en Allemagne dans lequel il évoquait le rapport entre l'islam et la violence.
L'avion de la Turkish Airlines, qui effectuait la liaison entre Tirana et Istanbul, a été détourné alors qu'il survolait la Grèce.
Deux avions de chasse de l'armée italienne l'ont intercepté et contraint d'atterrir à Brindisi.