Les principaux points de l'intervention de Villepin sur RMC

— 

Voici les principaux points de son intervention:

EMPLOI
. "Ce n'est pas brillant". "Cela montre bien qu'il n'y a pas de victoire mécanique contre le chômage, c'est un travail de tous les jours et cela implique à chaque fois de recommencer". "Je maintiens" l'objectif de passer sous la barre des deux millions de chômeurs au premier trimestre de 2007".

IRAN
. "On ne peut pas accepter qu'un pays comme l'Iran ne respecte pas ses engagements internationaux sur une question aussi importante que celle de la prolifération".

PRESIDENTIELLE
. "Je n'ai pas d'ambition présidentielle pour une raison très simple, parce que je suis chef du gouvernement et que quand on a une mission aussi importante, aussi difficile, c'est un engagement qu'on prend devant les Français".

CARBURANTS
. "Nous voulons que le carburant propre soit le moins cher et le moins taxé. Il sera même détaxé sur toute la partie bioéthanol (...) 80 centimes d'euro le litre, c'est fortement compétitif par rapport au prix de l'essence".

PERMIS A POINTS
. "Une réflexion est engagée", pour mettre en place "un dispositif à la fois plus juste, plus incitatif et qui permette de répondre à certaines situations", notamment pour "ceux qui vivent de leur permis de conduire et se retrouvent dans des situations intenables".

ENTREPRISES
. "La voie de l'allègement de charges est très prometteuse". "En contrepartie", "nous sommes en droit d'estimer que les entreprises peuvent apporter un service supplémentaire. Je crois que c'est une voie raisonnable, donnant-donnant". "Nous réfléchissons à la possibilité d'amener les PME à la création d'une mutuelle pour leurs salariés qui sont insuffisamment couverts en contrepartie de nouveaux allègements de charges par exemple".

DROITS DE SUCCESSION
. La suppression des droits de successsion, prônées par Nicolas Sarkozy, "ne va pas dans le sens de la justice sociale, donc il faut être prudent" mais "que l'on fasse en sorte que la taxation soit la plus légère possible ou nulle pour le conjoint, me paraît une piste de réflexion très prometteuse".

FUMEURS
. "Je réfléchis avec Xavier Bertrand à ce que nous pourrions faire pour accompagner le fumeur qui veut arrêter de fumer. L'Etat a un rôle à jouer, une vocation dans ce domaine, il doit montrer le chemin".

MINISTRE ET CANDIDAT
. "Il peut y avoir un problème" sur les dépenses. "La transparence doit être totale pour tout le monde". "C'est ce que le législateur a souhaité en matière de campagne électorale et c'est ce que la démocratie exige".

MENACES DE MORT CONTRE UN PROFESSEUR DE PHILOSOPHIE
. "C'est inacceptable, ça montre bien que nous vivons dans un monde dangereux, trop souvent fait d'intolérance, et à quel point nous devons être vigilants pour que le respect de l'opinion d'autrui soit totale dans notre société".