Prise d'otages à la poste de Limay

— 

no credit

Un jeune majeur possédant deux armes retenait depuis 16H00 jeudi cinq otages dans le bureau de poste de Limay (Yvelines) et a tiré à deux reprises sans faire de victime, a-t-on appris de source judiciaire.
Pour une raison indéterminée, l'individu, âgé de 25 ans, sous l'emprise de la drogue selon une source proche de l'enquête, s'est introduit dans la poste et a ensuite retenu, sous la menace des ses armes, cinq clients et membres du personnel.
Selon une source judiciaire, il a tiré une fois en direction de la gendarmerie de Limay, voisine du bureau de poste, sans faire de victimes, puis a procédé à un second tir d'intimidation dans le bureau de poste sans atteindre personne.
L'homme a également provoqué un début d'incendie dans la poste et des négociations étaient en cours entre les autorités et lui peu avant 18H00.
Des effectifs de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Yvelines, des policiers de la police judicaire de Versailles et des éléments du RAID sont sur place, ainsi qu'un représentant du parquet de Versailles.
Des équipes de pompiers, des unités médicales du Samu ainsi qu'une cellule de médecins psychologues ont pris place dans le quartier de la poste, dont les abords sont bouclés.
Le préfet des Yvelines, Christian de Lavernée, est arrivé sur place peu après 18H15.
Selon le maire de Limay, Jacques Saint-Amaux, interrogé par RTL, l'homme est déjà connu pour trafic de stupéfiants.
"Il s'est presenté et il a tenté un hold-up. Un cadre (de la poste, ndlr) a appelé la gendarmerie qui se trouve tout près", a raconté l'élu, "les gendarmes sont venus presque tout de suite et c'est là qu'il a tiré sans blesser personne".