Crash d'avion dans le Kentucky : un survivant

— 

Il n'y aurait pas de survivants après l'accident dimanche d'un avion transportant 50 passagers et membres d'équipage près de l'aéroport de Lexington, dans le Kentucky (centre-est), a indiqué une porte-parole de l'autorité fédérale de l'aviation américaine (FAA), interviewée sur CNN.
Il n'y aurait pas de survivants après l'accident dimanche d'un avion transportant 50 passagers et membres d'équipage près de l'aéroport de Lexington, dans le Kentucky (centre-est), a indiqué une porte-parole de l'autorité fédérale de l'aviation américaine (FAA), interviewée sur CNN. — Mike Simons AFP/Getty Images/Archives

 Une personne a survécu lors de l'accident dimanche d'un avion de la compagnie Comair transportant 50 personnes près de l'aéroport de Lexington, dans le Kentucky (centre-est), a annoncé le président de la compagnie Don Bornhorst lors d'une conférence de presse.
"Selon nos responsables sur le site de l'accident, nous avons obtenu confirmation qu'un passager ou membre de l'équipage a survécu", a déclaré Don Bornhorst en confirmant que l'appareil transportait 47 passagers et 3 membres d'équipage.
Il a ajouté que les causes de l'accident n'étaient pas encore connues. Selon ses déclarations, l'avion, un appareil de transport régional Bombardier d'une capacité de 50 sièges, s'est écrasé en bout de piste au moment du décollage peu après 06h00 locales (10h00 GMT).
Selon M. Bornhorst, les informations sur l'accident sont encore fragmentaires. Il a précisé qu'il s'agissait du vol 5191 de la Comair qui avait quitté Lexington pour Atlanta (Georgie, sud-est) à 06h10 locales (10h10 GMT).
Le président de la compagnie a ajouté que l'appareil avait été acheté neuf par la Comair en janvier 2001 et que des opérations d'entretien régulières avaient été effectuées samedi, la veille de l'accident. L'avion avait au total 14.500 heures de vol ce qui, selon lui "est normal pour un appareil de cet âge".
Une porte-parole de l'autorité fédérale de l'aviation américaine (FAA) interviewée sur CNN avait auparavant déclaré qu'il n'y avait pas eu de survivant dans l'accident.
Comair est une compagnie de transport régional affiliée à Delta. Elle a placé sur son site internet des numéros d'appels téléphoniques que les familles des victimes peuvent appeler.
Il s'agit du plus grave accident d'un avion de transport civil aux Etats-Unis depuis novembre 2001 lorsqu'un Airbus A-300 de la compagnie American Airlines s'était écrasé sur la banlieue de New York faisant 260 morts parmi les occupants de l'appareil et cinq disparus présumés morts parmi les habitants des maisons détruites.