Facebook va prévenir ses utilisateurs en cas de tentative de piratage d'Etat

WEB L'annonce tombe alors que la cybertrêve annoncée entre Pékin et Washington ne semble pas vraiment être respectée...

P.B. avec AFP

— 

Facebook teste la fonction Reactions en Espagne et en Irlande.
Facebook teste la fonction Reactions en Espagne et en Irlande. — FACEBOOK

« Nous pensons que votre compte Facebook a pu être la cible de pirates soutenus par un Etat. » Voici le genre de message que vous recevrez peut-être alors que le réseau social renforce son système d’alerte pour mieux lutter contre les cyberattaques.

« A partir d’aujourd’hui, nous vous préviendrons si votre compte est visé ou compromis par un attaquant soupçonné de travailler pour un Etat », a annoncé son responsable de la sécurité, Alex Stamos. « Nous le faisons parce que les attaques de ce type ont tendance à être plus avancées et dangereuses que d’autres et nous encourageons fortement les gens concernés à prendre les mesures nécessaires pour sécuriser tous leurs comptes en ligne », a-t-il expliqué.

Le message s’accompagnera d’un lien encourageant l’utilisateur à activer les alertes et les approbations de connexions dans les paramètres. Cela permet de détecter les tentatives de connexions faites depuis un nouvel appareil ou de les limiter en utilisant une double authentification via un code envoyé par SMS ou généré par l’app Facebook. Cela marche bien contre les pirates russes et chinois, ou contre les stalkers.