Cinq applications pour tout organiser

— 

   Métro, boulot, dodo… Vite, quelques applications pour tout planifier, ne rien oublier et rendre la reprise plus douce. 

 Evernote
L'outil indispensable pour prendre des notes et les assortir éventuellement de pièces jointes qui se synchronisent automatiquement pour être accessibles depuis n'importe quels smartphone, tablette ou ordinateur. Appréciable également pour le travail collaboratif avec sa fonction de partage, Evernote s'impose comme le bureau mobile par excellence. Gratuit, jusqu'à 60 Gb d'utilisation mensuelle. 

 Day One – Journal
Notes, photos, dates charnières… faites passez votre journal intime en mode numérique avec cette application pour iPhone et iPad. Interface soignée, utilisation aisée et même géolocalisation la rendent conviviale à utiliser au quotidien. Petits plus : une synchronisation possible avec iCloud et Dropbox. 

 Remember 

 The Milk
En forme de pense-bête hebdomadaire, une appli sympa qui se synchronise sur le cloud pour que les données (tâches personnelles, professionnelles et scolaires) soient accessibles depuis un smartphone ou un ordinateur. Un code couleur facilite le repérage parmi les priorités auxquelles on devra faire face.
WhatsApp Messenger
Compatible iPhone, Blackberry et Android, cette application en français évite les manipulations intempestives de son smartphone : simple appel, discussion instantanée (à deux ou en groupe), affichage de son statut du moment (« En réunion », « Au cinéma », « Dort »…), envoi de photos, notes audio, de fiches contact, d'un point de localisation… tout est regroupé sous une même interface.
Things
Malgré un tarif prohibitif, cette application aide à tout planifier, et ce, de façon très intuitive. Programmer l'achat d'un billet d'avion, un resto entre potes, gérer ses rendez-vous, se donner des priorités… toutes les tâches du quotidien pour le travail, la famille et les loisirs s'orchestrent avec aisance et se synchronisent sur iCloud (stockage gratuit) pour être accessibles depuis n'importe quel appareil Apple.
  Christophe séfrin