Une souris zen et sympa

— 

La souris M600 de Logitech.
La souris M600 de Logitech. — LOGITECH

Zen, elle est zen la souris M600 de Logitech. En forme de galet, on la croirait comme échappée d'un jardin japonais. Sortie de son écrin cartonné (et oui, de nos jours, il y a des constructeurs qui bannissent le plastique de leurs emballages !), dix secondes suffisent pour la mettre en œuvre. Oubliés depuis longtemps les câbles à raccorder et les pilotes à installer : un minuscule dongle se branche sur l'un des ports USB de l'ordinateur. Une fois installée, il se fait oublier. Il pourra d'ailleurs ensuite connecter jusqu'à cinq autres produits de la marque (clavier sans fil…). Finie la roulette centrale pour scroller les pages : la surface de la M600 est entièrement tactile. Il suffit de la caresser docilement du bout de l'index pour faire défiler et balayer documents ou pages Web à l'écran. Evincées les surfaces sur lesquelles il était impossible de travailler : le suivi laser permet à notre souris de toutes les dévorer, même le verre. Reste que la M600 est loin d'être donnée : vendue 70 € environ, elle est 20 € plus chère que la très design Touch Mouse de Microsoft dont la surface est également multitouch. Sur un marché qui ne cesse de s'accroître, avec 5,070 millions de souris vendues dans l'Hexagone cette année, contre 5,050 millions en 2011 (source : GfK), les constructeurs se battent à coups d'innovations pour faire remonter le prix moyen de leurs mulots. L'an passé, celui-ci ne dépassait pas les 18 €…Christophe Séfrin