Le site de l'Elysée ciblé par les Anonymous

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Les Anonymous n’avaient pas tardé à réagir jeudi soir suite à la fermeture du site Megaupload. Et dans la continuité de leurs « représailles », ils s’en sont pris au site de l’Elysée.



C’est précisément vendredi que les « hacktivistes » ont décidé de jouer les troubles fêtes sur le site de l’Elysée. Alors que ce sont des attaques de type DDoS qui ont été menées jeudi soir sur des sites américains dont ceux du FBI et de la Maison Blanche, pour l’Elysée, ils ont également accédé au site. On pouvait ainsi lire sur l’URL de l’Elysée certains slogans des Anonymous.

Le désormais célèbre « We are Legion » s’est ainsi invité pendant un temps à côté de l’URL du site.

Selon un hacker des Anonymous, l’attaque n’a pas été suffisamment massive pour faire « sauter » le site de l’Elysée. Mais le message est clair. Il s’agit également de répondre au chef de l’Etat qui s’est félicité de la fermeture du site Megaupload.

Le site de l’Hadopi avait également été attaqué par les Anonymous.

Si ce sont des attaques de type déni de service qui ont été menées avec le logiciel LOIC, les Anonymous pourraient rapidement passer à la vitesse supérieure.

Sur l’URL, on pouvait lire plusieurs slogans dont « Sarko, le peuple aura ta peau » :


photo crédit pcinpact