Google: Vos contenus personnels bientôt dans les résultats de recherche

EXCLU 20 MINUTES Ce mardi, la firme de Mountain View lance officiellement «Search plus your world», la possibilité de retrouver des contenus vous concernant lorsque vous effectuez une recherche sur Google...

Anaëlle Grondin

— 

Visuel officiel de Google pour présenter «Search plus your world».
Visuel officiel de Google pour présenter «Search plus your world». — Google

Google a décidé de vous mettre au centre de la recherche sur Internet et de la rendre ainsi beaucoup plus sociale. «La recherche est encore limitée à un univers fait de pages Web créées la plupart du temps par des personnes que vous n'avez jamais rencontrées. Aujourd'hui, nous changeons cela en y apportant votre monde, riche en contacts et en informations», annonce officiellement ce mardi Amit Singhal, l’un des responsables chargés de piloter le moteur de recherche chez Google. La firme de Mountain View estime que les internautes doivent pouvoir retrouver sur Google non seulement les informations obtenues traditionnellement en tapant un mot dans la barre de recherche mais également leurs contenus, photos, commentaires à eux, partagés via leur compte Google, et a fortiori Google+. «C’est l’une des plus grandes évolutions de la recherche» pour le moteur américain, s’est réjoui auprès de 20 Minutes Amit Singhal.

Des statuts Google+ ou des images Picasa inclus dans les résultats

Concrètement, parmi les résultats que vous retrouverez bientôt en tapant une requête sur le moteur recherche pourront se retrouver: du contenu personnel comme des photos et publications postées par vos soins ou par vos contacts (publiquement ou à destination de votre cercle) sur Google+ et Picasa (vous seul pourrez les trouver, précise Google), des profils de personnes que vous connaissez ou que le moteur vous recommande, des pages sur Google+ autour du sujet que vous recherchez, qu’il sera possible de suivre en quelques clics. «Car derrière chaque requête se trouve une communauté», a expliqué à 20 Minutes Amit Singhal.

Ainsi, si vous cherchez un mot simple comme «musique», Google vous recommandera également les profils Google+ de personnalités «influentes» autour de ce thème ou des pages en rapport avec la musique. Amit Singhal donne comme exemples celles de Britney Spears, Alicia Keys, Snoop Dogg (des références très mainstream) qui apparaîtront ainsi sur la barre de droite.

Pour Google, il s’agit de vous «faciliter la vie» 

«Pour les gens, ce qui est important c'est de pouvoir chercher ce qu'ils ont envie de chercher, sans avoir à se demander où le faire», a indiqué le responsable. Google dit vouloir vous «faciliter la vie». Ainsi, au lieu de faire une recherche sur Google+ pour retrouver un ancien sujet de discussion ou un vieux message publié par l’un de vos contact sur Google+, la firme de Mountain View vous propose de le faire directement sur le moteur de recherche. Toutefois pas question d'avoir deux gros blocs distincts avec en haut les résultats personnels et personnalisés, et en bas les résultats traditionnels du Web. Amit Singhal assure que les algorithmes ont été modifiés en profondeur pour permettre d'instaurer une hiérarchie en fonction de la pertinence des résultats. «Il y aura donc un mix des deux», a-t-il expliqué à 20 Minutes. 

Mais un moteur de recherche ne sert-il pas avant tout à trouver une réponse ou découvrir de nouvelles choses? Quel intérêt d’avoir des photos Picasa de notre chaton en tapant «croquette» sur Google? Pour Amit Singhal, le nouveau moteur de recherche va quand même permettre d’«en apprendre davantage grâce à l’expérience de ses contacts». Cela dépend en fait de ce que vous cherchez. Il donne l’exemple du restaurant ou des vacances. En tapant le nom d’une destination sur Google, tout ce qui a été écrit sur Google+ par vos contacts en rapport celle-ci sera remonté dans le moteur de recherche. Tout comme leurs photos Picasa prises à cet endroit, si ces contacts les ont partagées avec vous ou rendues publiques. «Comme dans la vraie vie, l'expérience de vos amis a souvent plus de valeur à vos yeux qu'un contenu impersonnel trouvé sur le Web». L’ennui avec Google+, c’est que tous nos contacts ne sont pas forcément des amis proches. On peut suivre des gens que l’on trouve intéressant sur certains points sans forcément les connaître, comme sur Twitter. Leur avis ne sert donc pas à grand chose. Là aussi Amit Singhal a une réponse: «Google prendra en compte le fait que vous soyez proche ou non d'une personne grâce aux nouveaux algorithmes».

Un bouton pour choisir ce que vous souhaitez faire apparaître

Avec cette nouvelle version du moteur de recherche, lancée dans un premier temps aux Etats-Unis dans les jours à venir, Google+, intégré comme jamais, prend tout son sens... Une manière de convaincre les internautes de le privilégier à Facebook? «C’est la recherche que nous souhaitons avant tout améliorer, envisager comment Google+ peut faire avancer le moteur et rendre la recherche plus sociale», esquive Google.

Pour anticiper les polémiques, l’entreprise précise que tout le contenu personnel sera crypté et qu’il sera aussi sûr qu'un message stocké dans Gmail. Par ailleurs, vous n’êtes pas obligé d’y adhérer (du moins pour l’instant). Grâce à un bouton spécifique, vous pouvez choisir de faire apparaître ces résultats personnels et personnalisés, ou garder la recherche traditionnelle.

Pour mieux comprendre le concept, la vidéo de présentation officielle faite par Google:

>> Que pensez-vous de cette évolution du moteur de recherche? Choisirez-vous de faire apparaître ces résultats «sociaux» lors de vos recherches sur Google? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.