SFR: «Free est dans une logique purement tarifaire»

C.Pski

— 

A en croire SFR, ce qui s'est passé ce matin avec les annonces d'un forfait Free à 19,99, ce n'est pas une révolution. «Nous n'avons pas été surpris par les annonces de Free», explique à 20 Minutes Patrick Asdaghi, directeur général marketing de SFR. «Le marché est assez saturé, il y a une vingtaine d’offres des grands opérateurs comme nous à Virgin, ou La Poste. C’est normal que Free arrive avec une offre agressive».

«Il faut prendre un peu de recul»

Surtout SFR essaie de montrer les failles potentielles dans l'offre de leur concurrent. «Il y a une limite à trois millions d’abonnés, ils ont besoin de voir comment la marque prend, comment l’offre s’installe, on ne sait pas si l'offre va durer». Surtout, Free est «dans une logique purement tarifaire», selon Patrick Asdaghi.  A savoir une offre de bas prix, mais que SFR présente comme sans doute inférieure sur le plan qualitatif. «Nous, nous investissons dans la fibre par exemple. Pour nous ce qui compte c’est l’Internet mobile, la data: nos abonnés doublent leur consommation, c’est ça qu’on veut accompagner. Nous on parle de réseau. Nous avons un vrai service client, des espaces. Nos clients veulent que leurs smartphones soient paramétrées pour eux...» Pas de baisse de prix spécifique prévue, ni d'intention de rivaliser avec les prix de Free. Et pas de crainte affichée donc. «Nous avons vingt millions d’abonnés, et nous avons mis vingt ans à nous construire. Il faut prendre un peu de recul. Tout ne va pas changer en une journée».

>> Revivez les annonces de Free en live...