Mario est un amateur de fourrure et ce n'est pas au goût de la PETA

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Si comme beaucoup vous attendez avec impatience la sortie du dernier opus du plus célèbres des plombiers, il y en a d’autres qui veulent l'accueillir … L'arrivée de Super Mario 3D Land fait des émules du côté des protecteurs des animaux. La PETA ne voit guère cette arrivée d'un bon oeil.

La PETA est une association de défense des droits des animaux militant contre l’expérimentation animale, la fourrure, la consommation de viande et tutti quanti. Si le rapport avec notre plombier préféré ne saute pas aux yeux de prime abord, il est pourtant évident.

Les torts ne sont pas à destination de Mario lui-même mais plutôt d'un de ses costumes. Lorsque Mario endosse le costume de Tanooki, la PETA se met en rogne. Pour faire simple, ce déguisement est une fourrure que Mario enfile littéralement. Vous saisissez le conflit, Tanooki donne le feu vert aux porteurs de fourrure.

La PETA va d'ailleurs plus loin et utilisent des termes franchement révoltés à l'encontre de cet oripeau :

« Si Tanooki n'est qu'un costume dans les jeux Mario, dans la vraie vie, un tanuki est un chien viverrin dépecé vivant pour sa fourrure. En portant Tanooki, Mario envoie un message approuvant le port de fourrure »

Pourtant Tanooki existe depuis belle lurette, le déguisement a fait son apparition dans Super Mario 3. Il est d'ailleurs devenu culte aussitôt, sa fonction permettant de faire voler les plombiers grâce à sa queue a séduit d'entrée de jeu. D’ailleurs le costume est totalement intégré à la culture japonaise, il est même synonyme de bonne fortune.

Le tout n'est pas de protester et la PETA propose une alternative ... surprenante. Elle compte développer sa propre version de Mario. En l'occurrence dans celle-ci vous incarnerez un Tanooki irrité qui part en quête de sa fourrure chérie.

Il y a de la vengeance dans l'air.

[Technabob]