High-Tech

Révolution dans le domaine de la photographie : LYTRO

Une véritable révolution a vu le jour hier. Annoncé par une Start up américaine, le Lytro est le premier appareil photo plénoptique. Le principe est  simple : prendre des photos. Principe de tout appareil répondrez-vous, sauf que le Lytro vous permet...

Une véritable révolution a vu le jour hier. Annoncé par une Start up américaine, le Lytro est le premier appareil photo plénoptique. Le principe est  simple : prendre des photos. Principe de tout appareil répondrez-vous, sauf que le Lytro vous permet de faire absolument tous vos réglages a posteriori.

C'est tout simplement génial, cet appareil arrive à mettre en marche le marché grand public du plenoptique. Coté look, très compact, il ressemble aux kaléidoscopes de notre enfance, bien loin des appareils photos que nous connaissons. C'est une véritable rupture avec les moyens photographiques traditionnels. En terme de dimensions, ce joujou est plus que transportable, la firme joue la mobilité, Lytro affiche 41 mm x 41 mm x 112 mm pour 214 grammes. Doté de deux boutons (power et prise de vue), votre seul souci sera de zoomer ... dur. Enfin, il possède un écran tactile multipoint de 33 mm et un zoom optique lumineux x8.

Lytro utilise la technologie « Light field », il peut ainsi capter l'intégralité du spectre lumineux d'une scène sur n'importe lequel de ses points dans l'espace. On capture donc un champ de lumière non plus un seul et unique plan.

Pour réussir cette prouesse Lytro est équipé d'un capteur photo tout ce qu'il y a de plus classique seulement il est surmonté d’une multitude de microlentilles. Chaque rayon de lumière est capturé par un lot de photodiodes et non pas une seul. La conséquence qui en découle est l'apparition d'une troisième dimension prenant en compte, la profondeur, la direction, les angles.

Toute mise au point manuelle devient dès lors inutile. L'appareil enregistre toutes les données et définit le point de convergence de chaque rayon. Ensuite, il est mesure de simuler un décalage en avant ou en arrière soit de faire une mise au point une fois une photo prise. Résultat, il est possible de travailler le focus et la profondeur de champ sur une photo non pas au moment de la prise de vue mais après via un ordinateur.

Si ce capteur est en mesure de procéder à un décalage avant-arrière, il se targue également d'un décalage latéral. Ce qui revient à créer plusieurs vues, ça rappelle étrangement la 3D. Pour le moment ce premier modèle n'en est pas capable, mais cela devrait venir très rapidement.

 

Trois modèles sont proposés : un gris « graphite » et un bleu « électrique » à 399 dollars avec 8Go de capacité (350 photos), et un rouge « chaud » à 499 dollars pour 16Go de capacité (750 photos).

Cela dit, le logiciel de traitement de l'image ne sera disponible que sur MacOS et seulement aux USA d'ici à janvier 2012. Il faudra patienter un peu pour une version Windows en France. Pour les curieux, vous pouvez tester les performances de Lytro ici.

[Lytro]