Ce satellite espion photographiait vos doigts de pieds

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Pendant la Guerre Froide, Américains et Soviétiques s’espionnaient à qui mieux-mieux, à grands renforts d’avions espions mais aussi de satellites espions. La taille de ces derniers était plus proche du minibus que du Minox.

Jusqu’à présent le satellite HEXAGON du National Reconnaissance Office américain était un secret bien gardé. Mais pour son cinquantenaire, ils ont accepté de lever le voile et de faire découvrir au public l’outil d’espionnage monumental qui orbitait au dessus de nos têtes pendant les pires heures de la Guerre Froide.

Cette première génération de satellite fut lancée dans les années 1970 à partir de fusées Titan III. Pas de numérique à cette époque, les photos étaient éjectées dans des capsules dotées de ballons pour ralentir la chute dans l’atmosphère et faciliter sa récupération en plein vol par un avion espion. Les temps ont bien changé. [NRO]