Piratage : Tony Blair hacké, son carnet d'adresses publié

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

L’ancien premier ministre britannique Tony Blair a été victime d’une attaque de hackers.

De nombreuses informations personnelles et potentiellement sensibles lui ont été dérobées:

Les pirates se sont emparés de son carnet d’adresses, avec les noms, téléphones et adresses de plusieurs membres du Parlement, ainsi que de numéro de sécurité sociale de Tony Blair.

Le groupe Team Poison affirme être parvenu à accéder au serveur de webmail de l’ancien premier ministre britannique « via un exploit privé » en décembre dernier. Dans le document publié hier sur Pastebin, les hackers affirment « toujours avoir accès au serveur de webmail » actuellement.

D’après le Twitter de Team Poison (géré par un hacker baptisé « Trick »), le motif du piratage semble politique: Tony Blair y est décrit comme un « criminel de guerre », et Trick semble suggérer que ceux dont les informations sont révélés ont « soutenu la guerre en Irak« . On s’étonnera quand même de retrouver dans le lot l’adresse et le téléphone du dentiste de Tony Blair, et on se demande comment les gars de Team Poison peuvent bien savoir s’il a soutenu la guerre en Irak.

Des membres de Team Poison ont récemment accordé une interview à FoxNews.com au cours de laquelle ils se présentaient comme des rivaux de Lulz Security, les pirates auteurs de piratages de Sony, du FBI, de la CIA et du Sénat américain, mais que Team Poison ont considéré (dans l’interview) comme « rien que des script kiddies. »