Quand l’internaute devient directeur des programmes

© 20 minutes

— 

Parallèlement au déploiement des chaînes TV « classiques » sur un nombre croissant de supports numériques (TNT, ADSL, téléphonie 3G), le Web permet à chacun de composer sa propre grille de programmes. En effet, de plus en plus de films et d’émissions sont désormais téléchargeables sur Internet. Cette petite révolution a été lancée par le réseau P2P Bittorrent, sur lequel la plupart des retransmissions sportives, talk-shows et séries américaines à succès sont partagées, souvent illégalement, quelques heures seulement après leur première diffusion. Plus réactifs qu’ils ne l’ont été pour la musique ou le cinéma, les studios et les chaînes de télévision n’ont pas tardé à vendre en ligne les tout derniers épisodes de séries comme « 24 », « Lost » ou même « Les Rois maudits » en France. Le site MSN Vidéo Download permet, pendant un an (pour 19,95 $), de télécharger et visionner des retransmissions sportives, shows et journaux diffusés la veille sur les réseaux américains. La BBC, quant à elle, a même décidé d’autoriser progressivement la libre distribution de son catalogue de programmes sur les réseaux P2P.