MaLigne TV grandit, la concurrence s’affûte

© 20 minutes

— 

Deux bougies pour MaLigne TV. Lancée en décembre 2003 à Lyon, l’offre de télévision par ADSL de France Télécom couvre aujourd’hui 95 % des villes de plus de 30 000 habitants. « Avec 142 000 clients facturés, nous sommes en phase avec nos prévisions », constate Yves Poilane, directeur de MaLigne TV, qui vise notamment « les habitants des zones non satellitaires ». De fait, 50 % des abonnés à MaLigne TV n’avaient jamais souscrit à la télé payante auparavant. Mais la concurrence s’attise. Alice s’est lancé sur le créneau. Et avec leurs offres plus agressives, Neuf Telecom et Free ont déjà attiré 50 000 et plus de 900 000 abonnés vers la télé par ADSL. Par ailleurs, la VOD (Video on Demand), qui restait l’apanage de MaLigne TV avec plus de 100 films en streaming, fait désormais partie des propositions de Free, qui permet d’accéder aux 700 longs métrages de CanalPlay, le bouquet VOD de Canal+. Les fournisseurs de programmes se frottent les mains. Chez TPS, 50 % des nouveaux abonnés sont recrutés en ADSL, « nettement moins » chez Canal+, qui revendique cependant 150 000 abonnés Internet. Christophe Séfrin