Bercy victime d'une cyber-attaque ce week-end

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Le ministère français de l’Economie et des Finances a été récemment victime de cyber-attaques à répétition (des vraies cyber-attaques, pas un petit cochon avec des bottes en plastique).

Le dernier épisode en date s’est joué ce week-end et il a nécessité d’intervenir sur 12.000 ordinateurs de Bercy:

Updaté

L’attaque révélée par Paris-Match a été confirmée ce matin par François Baroin interrogé au micro d’Europe 1. D’après les premiers éléments, les hackers s’intéressaient surtout aux documents relatifs à la présidence française du G20. L’attaque par cheval de Troie a pu être contrée au prix de grosses interventions menées ce week-end.

Si l’origine de l’attaque reste techniquement indéterminée à cette heure, certains regards se tournent déjà vers la Chine. Ce ne serait pas la première incursion des pirates chinois dans les systèmes d’information occidentaux.

La jeune ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) est chargée de l’enquête. En l’état actuel de l’enquête, il a déjà été établi que plus de 150 ordinateurs ont été infiltrés.

Ses investigations sont en cours pour tenter de remonter la piste. Parallèlement les enquêteurs cherchent à déterminer à qui profite le crime en s’intéressant à la nature et au contenu des informations dérobées grâce à cette attaque. Il semble déjà acquis que les fonctionnaires dont les machines ont été piratés travaillaient sur le dossier G20. [Paris Match et Europe1]


"Les hackers étaient intéressés par le G20"
envoyé par Europe1fr. – Regardez les dernières vidéos d'actu.