Le patron de Nokia possède 174.000 actions Microsoft mais aucune de Nokia

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Lorsqu’il est devenu PDG de Nokia il y a quelques mois, Stephen Elop venait de chez Microsoft,et il n’en est pas parti les mains vides: il possédait à l’époque 200.000 actions Microsoft.

A ce jour, il en détient encore la plupart.

Pourquoi est-ce important?

Parce que Nokia et Microsoft étaient concurrents, et surtout parce qu’ils se sont rapprochés.

Heureusement ce qui aurait pu tourner au conflit d’intérêt se gère en douceur car Stephen Elop a semble-t-il scrupuleusement respecté les lois: d’après Nokia, Stephen Elop a pu vendre approximativement un huitième de ses actions Microsoft, mais n’aurait pas pu en vendre plus aussi vite sans se retrouver en infraction vis-à-vis des règlementations relatives aux délits d’initiés quand les deux entreprises étaient en train de négocier.

Depuis son arrivée chez Nokia, le portefeuille de Stephen Elop s’est aussi enrichi d’options sur 500.000 actions Nokia. [Monsters and Critics, Sarah Ohrvall]