Sony dévoile son Xperia Play, mi-smartphone mi-console de jeu

TECHNOLOGIE Il vient concurrencer l'application Xbox disponible sous Windows Phone 7...

Avec Reuters
— 
Le Xperia Play de Sony, présenté à Barcelone (Espagne) le 13 février 2011.
Le Xperia Play de Sony, présenté à Barcelone (Espagne) le 13 février 2011. — SIPA/AP Photo/Manu Fernandez

Sony Ericsson a dévoilé dimanche à Barcelone son très attendu smartphone  PlayStation, le Xperia Play, destiné à mener sur le champ de la  téléphonie mobile la bataille entre constructeurs de consoles de jeux.

Le smartphone PlayStation est appelé à concurrence l'application  Xbox Live de Microsoft, disponible sous le système d'exploitation mobile  Windows Phone 7.

«La guerre des consoles se déplace sur les plateformes mobiles, mais  Microsoft et Sony Ericsson ont du chemin à faire s'ils veulent réduire  l'écart avec Apple», a estimé Geoff Blaber, analyste chez CCS Insight.

Sony mise sur Android

Le Xperia Play devrait permettre à la coentreprise détenue à parts  égales par le japonais Sony et le suédois Ericsson de grignoter des  parts sur le marché en pleine expansion des smartphones. Aux Etats-Unis,  la distribution sera assurée par Verizon Wireless.

Sony Ericsson a par ailleurs présenté deux nouveaux modèles de  smartphones destinés à fonctionner sous Android, le système mobile de  Google, et envisage d'en lancer au moins huit autres d'ici la fin de  l'année.

«Nous voulons devenir le premier fabricant de téléphones pour  Android», a déclaré Bert Nordberg, patron de Sony Ericsson, qui  ambitionne de porter de 14% à 25% sa part dans le marché des téléphones  fonctionnant avec le logiciel de Google.

Les nouveaux modèles en vente en avril

Android s'est développé très rapidement en attirant les petits  fabricants de téléphones qui ont lancé des dizaines de modèles afin de  lutter contre les géants du secteur, Nokia ou Apple.

«Le Xperia Play apporte une différence appréciable dans un océan  d'appareils sous Android homogènes. Sony Ericsson devra maximiser cette  primauté sur le marché avant que ne débute l'inévitable course pour  participer à la fête PlayStation», a souligné Blaber.

Après être parvenu à dégager des bénéfices l'année dernière, Sony  Ericsson va se concentrer de plus en plus sur sa stratégie de croissance  cette année, avec l'objectif d'augmenter et son chiffre d'affaires, et  ses bénéfices, a pour sa part dit Nordberg à Reuters.

Les nouveaux modèles seront en vente à partir d'avril, ce qui ouvre  une période compliquée pour la coentreprise, qui a déjà dû solder ses  vieux modèles durant les fêtes de fin d'année.