La Nintendo 3DS est l'anti Game Boy

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Abordable, pas trop évoluée technologiquement et dotée d’une batterie particulièrement endurante, la Game Boy de Nintendo est sortie en 1989.

Le mois prochain, Nintendo sortira la 3DS. Elle concentre en elle tout ce que la Game Boy n’était pas.

Autrement dit, la Nintendo 3DS est l’anti Game Boy.

Designée par Gunpei Yokoi, la Game Boy était une grosse console portable avec des graphismes gris. La machine était et est toujours quasiment indestructible, ce qui en fait une console portable idéale. Ajoutez à cela des batteries increvables, et vous comprendrez pourquoi la Game Boy a réussi à résister à des consoles plus puissantes ou plus récentes, comme la Lynx d’Atari ou la Game Gear de Sega.

Le succès de la Game Boy s’appuyait aussi sur une alléchante bibliothèque de jeu, avec des titres comme Tetris, Pokémon, Mario ou Zelda. Abordable en prix, la Game Boy s’est donc rapidement retrouvée en de nombreuses mains.

Mais quid de la Nintendo 3DS? Contrairement à la Game Boy, la 3DS de Nintendo est dotée de toutes sortes de raffinements technologiques. Beaucoup plus que sur la Nintendo DS. La 3DS propose pléthore de fonctionnalités au delà des jeux: elle peut proposer de la réalité augmentée, dispose d’une caméra 3D et peut échanger des données à la volée avec d’autres propriétaires de 3DS.

Nintendo semble croire que la 3DS est tournée vers le divertissement, mais à 250 EUR et sa technologie 3D (qui rend apparemment certaines personnes malades), la 3DS n’est pas dans le même esprit que la Game Boy.

Certes Nintendo travaille d’arrache-pied pour proposer des titres amusants et captivants, mais la 3DS ne sera pas la Game Boy de la génération actuelle. Elle est plus coûteuse et la durée de vie de la batterie est apparemment très loin de pouvoir rivaliser avec les 30 heures d’une Game Boy. Son prix d’achat élevé et celui des jeux constitueront certainement des freins chez bon nombre d’acheteurs.

La Game Boy était la console portable de tout un chacun. La 3DS essaie manifestement de rejouer la partie, mais avec les effets 3D optionnels. Une fois encore, Nintendo tente un pari risqué. Mais il est vrai que le pari de la Nintendo DS a plus que payé. Logiquement la Nintendo 3DS devrait se vendre, mais elle ne traversera probablement pas les époques comme l’a fait l’inoxydable Game Boy. [Kotaku]