CES 2011: La 3D se cherche une vraie dimension

HIGH-TECH Personne ne semble vraiment savoir où aller...

P.B. à Las Vegas

— 

Un prototype de téléviseur 3D pour lequel il n'a pas besoin de lunettes (l'effet n'est évidemment pas capturé par cette photo classique). Il faut se tenir à un endroit précis et ne pas bouger, pour l'instant.
Un prototype de téléviseur 3D pour lequel il n'a pas besoin de lunettes (l'effet n'est évidemment pas capturé par cette photo classique). Il faut se tenir à un endroit précis et ne pas bouger, pour l'instant. — P.BERRY/20MINUTES.FR

Star de 2010, la 3D était plus discrète cette année dans les allées du CES. Panasonic, Sony et Samsung mettent toujours le paquet sur les lunettes actives, qui deviennent plus légères. Elles doivent cependant toujours se recharger et coûtent encore de 80 à 130 euros la paire. LG et Vizio ont mis en avant les téléviseurs pour verres polarisés passifs, bon marché et universels: on peut même utiliser ceux donnés au cinéma.

De son côté, Toshiba a présenté des prototypes de téléviseurs 3D sans lunettes de plus d'un mètre de diagonale, destinés à être commercialisés en 2011. L'effet est plutôt bon, trois personnes peuvent se trouver face à l'écran, mais il ne faut pas bouger. La 3D sans lunettes fonctionne mieux sur les petits écrans, comme cet ordinateur portable (Toshiba également) qui suit les yeux de l'utilisateur via une webcam.

La famille 3D s'agrandit, avec des dizaines de modèles d'appareils photos et de caméscopes 3D. Tous les constructeurs ont présenté des projecteurs haute définition 1080p. De 5.000 à 12.000 euros, quand même.

Si la 3D parvient à s'affranchir des lunettes, cela changera-t-il votre position? Dites-le nous ci dessous.