Amazon n'a pas été victime de piratage

Reuters

— 

Les sites britannique, français, allemand et espagnol d'Amazon ont été indisponibles pendant un peu plus d'une demi-heure, dimanche soir, mais la panne était due à un problème technique et non pas à un piratage, a fait savoir la compagnie.

«La brève interruption de nos sites de vente européens aujourd'hui était la conséquence d'une défaillance matérielle dans notre réseau de données européen, pas d'un DDS», a assuré un porte-parole, évoquant un déni de service, c'est-à-dire l'envoi simultané de multiples requêtes qui peut paralyser les sites.

La boutique en ligne a été l'une des premières firmes américaines à réagir après la diffusion des 250.000 notes du département d'Etat divulguées par WikiLeaks, qu'elle a cessé d'héberger après une audition devant la commission sénatoriale de la Sécurité intérieure.