Une bonne note pour un stylo magique

— 

Staedler sort un stylo avec récepteur-enregistreur.
Staedler sort un stylo avec récepteur-enregistreur. — J. PETZOLDT

Spécialisée dans le matériel d'écriture, la société Staedler lance son stylo numérique. But : enregistrer des notes manuscrites, les transférer dans son PC ou Mac et les convertir en fichiers texte. Oublié le papier spécial et onéreux qui, jusqu'alors, devait être utilisé avec ce type de produit, la bonne idée consistant ici à proposer un stylo à bille de taille conventionnelle, à alimenter par des recharges d'encre classiques.
La seule différence, c'est que le stylo incorpore deux minuscules piles et communique avec un petit récepteur-enregistreur à clipper en haut de son cahier, bloc, feuille volante… Une fois connectée à l'ordinateur, cette base transfère les données enregistrées, un logiciel se chargeant de leur conversion. Les manipulations sont assez simples et l'interprétation des notes manuscrites est plutôt fidèle. Enfin... surtout si on a soigné son écriture en arrondissant bien ses lettres.

Fautes persistantes
Un peu d'entraînement permet assez rapidement de ­parfaire sa technique. Quel­ques fautes demeurent malgré tout, le logiciel s'entêtant, par exemple, à transformer le symbole « € » en chiffres ou en « E ». Mais au quotidien, ce stylo, électronique vendu au prix de 99 €, peut définitivement rendre des services sur les bancs d'un amphi ou dans une salle de réunion. C. S.