Les promos locales sont maintenant sur Facebook Deals

Philippe Berry

— 

Facebook Deals sur iPhone, dévoilé le 3 novembre 2010
Facebook Deals sur iPhone, dévoilé le 3 novembre 2010 — DR

De notre correspondant à Los Angeles

C'est sans doute le service mobile le plus important lancé par Facebook. «Deals», c'est en quelque sorte le coupon de réduction et la carte de fidélité version moderne et sociale. Mark Zuckerberg l'a présenté, mercredi, depuis son QG californien de Palo Alto. Avec plus d'un demi-milliard de personnes sur Facebook, le service –dans un premier temps limité à l'iPhone et aux Etats-Unis– devrait connaître un succès fracassant. Et pousser le grand public à utiliser Places (Lieux en VF).

Comment ça marche? Comme chez de nombreux concurrents. Vous entrez par exemple chez H&M. Votre iPhone devine où vous êtes (check-in). Voilà: à vous les 20% de réduction.

Promotions variées

Deals est lancé avec une vingtaine de partenaires qui devraient rapidement être rejoints par 20.000 commerces locaux. Une application Android ne devrait pas tarder, tout comme une disponibilité à l'international (pour indication, Places/Lieux est sorti en France six semaines après les Etats-Unis).

Les offres sont variées:

  • vendredi, Gap va offrir 10.000 jeans aux premiers clients qui «checkineront»
  • les fans de l'équipe de basket des Golden States Warriors pourront rencontrer les joueurs après le match
  • un studio de Yoga de San Francisco propose une séance gratuite
  • McDonalds et Starbuck verseront 1 dollar par client à une organisation caritative

Simple et gratuit pour les commerçants

Les offres vont donc de la réduction ponctuelle à la carte de fidélité, en passant par les deals «sociaux» qu'il faudra réclamer avec un ami. Pas besoin d'entrer directement dans une boutique: les deals les plus proches apparaissent dans Places via un petit rectangle jaune.

De multiples services similaires existent déjà. Sauf que beaucoup sont payants d'une manière ou d'une autre pour les commerces. Deals sera gratuit. Surtout, un deal se crée littéralement en quelques clics (dates, type d'offre, nombre maximum). Des barrières semblent en place pour éviter les dérives, comme ces petits cafés victimes du succès trop important d'une offre Groupon.

Pour l'instant, Facebook n'a pas prévu de faire des zooms type «deal du jour». Les offres sont simplement partagées sur son wall ou celui de ses contacts via les tags.

Que Facebook gagne-t-il dans l'affaire? Mark Zuckerberg a évoqué un boost éventuel sur l'achat de bannières publicitaires. Mais l'approche semble ici plutôt dans la lignée de Google: offrir un service gratuit pour poursuivre la croissance de Facebook. It's a big deal.

Utiliser son login Facebook avec des apps partenaires

Il y avait déjà Facebook Connect sur le web. Le réseau passe à l'étape suivante et a dévoilé une «identification unique» pour des apps mobiles (iPhone et Android) partenaires.