Google censure une application Android

INTERNET Elle permettait d'espionner le portable d'un proche...

Sandrine Cochard

— 

Le smartphone de Goggle Nexus One, qui fonctionne sous Androïd, présenté le 5 janvier 2010 en Californie.
Le smartphone de Goggle Nexus One, qui fonctionne sous Androïd, présenté le 5 janvier 2010 en Californie. — REUTERS/Robert Galbraith

A la grande différence d’Apple, Google a l’habitude de ne pas imposer de conditions strictes aux développeurs d’applications pour Android. La firme vient pourtant de supprimer l’une d’entre elles, 18h après l’avoir validée, révèle le site Switched.
 
Son nom? «SMS Replicator». Totalement invisible et ne laissant aucune trace une fois installée sur un portable sous Android, cette application envoie une copie de chaque SMS reçu ou envoyé à un autre mobile. A un utilisateur soupçonnant une infidélité de son conjoint par exemple. C'est d'ailleurs l’argument développé par son concepteur dans sa publicité diffusée sur YouTube, pointe Numerama.
 
Interrogé par le New York Times, Zak Tanjeloff, le directeur de DLP Mobile qui a développé l’application, se défend. Pour lui, ceux qui craignent qu'un tiers n’installe une telle application sur leur téléphone n’ont qu'à  garder leur téléphone près d'eux, et s'assurer que les gens leur font confiance». En clair, faites le tri dans vos amis.