« C'est une fille gentille et délicate »

recueilli par joël métreau

— 

Samus Aran (à dr.),l'héroïne des « Metroid ».
Samus Aran (à dr.),l'héroïne des « Metroid ». —

Bien avant Lara Croft, est apparue la première héroïne de jeu vidéo : Samus Aran, chasseuse de primes de la série « Metroid ». Chez Nintendo, Yoshio Sakamoto, cocréateur du personnage, raconte la ge­nèse de « Metroid: Other M », qui fait sa rentrée aujourd'hui sur Wii.

Pourquoi avoir fait appel

au studio Team Ninja

pour développer

le « Metroid: Other M » ?
J'ai eu la chance de jouer à « Ninja Gaiden » [réalisé par Team Ninja], un jeu formidable. Avec des commandes simples, on faisait faire au personnage des actions très nombreuses et avec beaucoup de style. Pour moi, la Team Ninja était tout indiquée. On a la même vision du gameplay : faire quelque chose de simple et d'accessible et en même temps joli à l'écran.
La série des « Metroid »

s'est illustrée par

des collaborations différentes.

Qu'a apporté

Team Ninja ?
Je me disais qu'il serait difficile de faire un jeu sans nun­chunk, juste avec la Wiimote, dans un univers 3D. Ils sont parvenus à faire en sorte que mon rêve devienne réalité. Par ail­leurs, ils ont ajouté leur savoir-faire en termes de jeux d'action. Comme les mou­vements contextuels. Par exemple, vous esquivez une attaque et Samus va faire un mouvement très classe.

Dans le jeu, un soin

très particulier est apporté

aux cinématiques.

Pour quelle raison ?
Elles permettent d'explorer un peu plus le personnage de Samus Aran, dont on sait finalement peu de chose. Je voulais qu'on revienne sur son passé pour savoir comment s'est construite sa personnalité, comment elle est devenue la femme que l'on connaît aujourd'hui.
En racontant

son passé, ne craignez-vous pas de la démystifier ?
Je ne pense pas qu'on ait voulu en faire un personnage mystérieux. C'est juste que jusqu'à présent, on n'avait pas pris la peine de raconter qui elle était réellement.

Comment décririez-vous sa personnalité ?
C'est assez difficile. Pour définir Samus en un mot, je dirais qu'elle est pure. C'est une fille gentille, délicate, assez précieuse. Mais quand elle bosse, c'est une pro. Il y a vraiment deux Samus. La Samus dans le privé, et celle dans l'armure, qui va au charbon sans hésiter.