Android 3.0 pour les portables haut de gamme uniquement

SMARTPHONE Les premiers éléments sur la prochaine mise à jour du système de Google commencent à filtrer...

P.B.

— 

Le Samsung Galaxy S, un rival de l'iPhone 4, sous Android, lors de son lancement en Asie, le 8 juin 2010
Le Samsung Galaxy S, un rival de l'iPhone 4, sous Android, lors de son lancement en Asie, le 8 juin 2010 — REUTERS/T.LEEM

Après du yaourt glacé, vous prendrez bien un peu de pain d'épice. Google, qui ne choisit que des noms de desserts pour ses versions d'Android, a baptisé la prochaine «Gingerbread». Elle succédera à Froyo (frozen yogurt, en anglais). Mercredi, l'un des gourou russe du monde des smartphones, Eldar Murtazin, a livré les premiers détails. Google ne confirme pas, mais le patron de mobile-reviews.com est très respecté quand il s'agit d'Android.

Petite bombe, Gingerbread (la version 3.0 d'Android) ne sera que pour les portables très haut de gamme. Google imposerait en effet des caractéristiques techniques musclées: 1 Ghz pour le processeur et 512 Mo pour la mémoire vive. Une résolution allant jusqu'à 1280×760 pixels serait supportée, ce qui semble faire de Gingerbread le système de choix pour les futures tablettes. L'interface utilisateur serait également revue.

A double tranchant

Google a récemment annoncé que le rythme des mises à jour d'Android allait ralentir et passerait à une par an. Cela ne sera visiblement pas pour cette année: Froyo vient à peine de sortir –de nombreux utilisateurs n'y auront même pas droit avec des mois– et l'on parle déjà, non officiellement, du suivant pour octobre.

Ce rythme agressif a conduit à une ultra-fragmentation du parc Android (à l'inverse de la stratégie d'Apple). Cela a permis à Google de grignoter des parts conséquentes du marché: près de 10% en unités, et 24% du trafic Internet mobile. Mais diviser pour mieux régner a ses limites. Avec une quinzaine de téléphones majeurs sous Android, les développeurs d'applications doivent jongler entre des caractéristiques techniques et des versions de l'OS différentes. Certains choisissent donc de se concentrer uniquement sur l'iPhone. De quoi expliquer que l'Android store soit un nain à côté de la boutique d'Apple.