Facebook s'apprête à lancer un service de géolocalisation

Philippe Berry

— 

Facebook compte plus de 400 millions d'utilisateurs
Facebook compte plus de 400 millions d'utilisateurs — DR

De notre correspondant à Los Angeles

Il est presque surprenant que Facebook ait attendu si longtemps. Les services de géolocalisation, qui permettent de partager avec ses contacts sa position géographique via le GPS de son téléphone, se multiplient (FourSquare, Loopt, Google Latitude et Buzz). Selon le New York Times, Facebook devrait dévoiler son propre service lors de la conférence f8, qui se tient les 21 et 22 avril à San Francisco.

Le quotidien relève un changement intéressant dans la charte de Facebook sur les données personnelles. «Quand vous partagez avec d'autres l'endroit où vous vous trouvez, nous traitons cela comme tout autre contenu que vous publiez.» Mais surtout, Facebook précise que s'il venait à proposer un tel service, cela serait sur la base du «opt-in». En clair, un possesseur de smartphone verrait sans doute un message s'afficher du type «Facebook veut localiser votre position, voulez-vous l'autoriser».

Pour et contre

Si Facebook prend son temps, c'est que l'image du site a été ternie à plusieurs reprises. En 2007, son système publicitaire Beacon, qui publiait dans les flux des utilisateurs leur activité sur d'autres sites partenaires sans leur autorisation, avait déclenché un véritable tollé, obligeant Facebook à faire marche arrière. Même punition en février 2009, lors Facebook modifie en douce ses conditions d'utilisation.

Les services de géolocalisation divisent radicalement les internautes. Certains le considèrent comme un outil de socialisation utile (par exemple pour voir qui est dans son voisinage pour aller boire un coup ou pour donner facilement son avis sur un restaurant). D'autres y voient au contraire le gros œil de Big Brother, arme idéale des prédateurs et des cambrioleurs.

Dans tous les cas, Facebook devra s'aventurer sur ce terrain avec la plus grande prudence et pédagogie. Et éviter, par exemple, que le choix par défaut soit de partager sa position avec tout le monde (comme les statuts) et pas simplement ses contacts.

 

Voulez-vous d'un tel service sur Facebook? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.