Le Playstation Phone de Sony sur les rails

JEU VIDEO Selon le «Wall Street Journal», l'appareil devrait sortir en 2010, ainsi qu'un concurrent pour l'iPad d'Apple...

Philippe Berry

— 

Une PSP et un téléphone Xperia de Sony
Une PSP et un téléphone Xperia de Sony — (montage/DR)

De notre correspondant à Los Angeles

Sony à l'attaque. Après une année 2009 noire (ventes de téléphones portables en baisse de 41%, flop relatif de la PSP Go), l'ancien roi de l'électronique prépare toute une gamme d'appareils mobiles ultra-connectés pour cette année, selon le Wall Street Journal. D'après le WSJ, Sony développe notamment «un smartphone avec lequel il sera possible de télécharger et de jouer à des jeux Playstation».

Le Playstation Phone a fait fantasmer les gamers et les infographistes depuis plusieurs années. Mais l'échec cuisant du N-Gage de Nokia a montré que réaliser un hybride était complexe. Aucun détail n'a pour l'instant filtré du côté de Sony. Le constructeur sera-t-il capable de mettre au point un appareil assez grand pour jouer confortablement sans souffrir de la comparaison esthétique avec un iPhone ou un Droid? Trouvera-il le bon équilibre entre puissance et durée de vie de la batterie en mode jeu? Quel positionnement sur les prix pour les jeux, alors que les utilisateurs ont pris l'habitude sur téléphone de ne payer que de 1 à 10 euros pour des titres plus simplistes sur l'iPhone/iPod touch? Sony, en panne d'inspiration depuis plusieurs années, devra réaliser un véritable tour de force pour revenir dans la partie. Pourtant, l'analyste indépendant Scott Steinberg y croit: «Il y a un vrai potentiel pour quand on additionne le potentiel en matériel, logiciel et surtout en contenus multimédias que Sony possède», confie-t-il.

Un concurrent pour l'iPad

Le fabricant japonais travaillerait également sur un autre appareil transportable «qui brouillerait les lignes entre un netbook, un e-reader et une PSP». Autrement dit, un hybride directement en concurrence avec l'iPad.

«Le challenge pour lutter contre l'iPad ou l'iPhone n'est pas seulement de proposer un gadget tout en un ultime. Sony va devoir s'ouvrir davantage, réussir à embrasser cette riche communauté de développeurs qui rendent une plateforme véritablement incontournable», analyse Scott Steinberg.

Sony est-il en train de passer à l'offensive contre Apple, qui a réussi, entre l'iPod et l'iPhone à se tailler une place dans l'électronique grand public? Il semble bien que oui. Sony va lancer ce mois-ci aux Etats-Unis sa plateforme en ligne pour l'instant baptisée Sony Online Service qui proposera en téléchargement des films, des séries télé, de la musique et des jeux. Un concurrent pour iTunes, donc. Game on.

Est-ce que l'idée d'un Playstation Phone vous séduit-elle? Sony est-il encore dans la partie? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.