Partie difficile à jouer pour la PSP Go

Christophe Séfrin

— 

La PSP Go est vendue 249 euros, soit 80 euros de plus que la PSP 3 000.
La PSP Go est vendue 249 euros, soit 80 euros de plus que la PSP 3 000. —

Elle va dans le sens de l'histoire, la PSP Go. La nouvelle console de poche lancée aujourd'hui par Sony dit adieu aux supports physiques, et s'affranchit des disques UMD utilisés par sa grande soeur PSP. Ainsi, l'audacieuse PSP Go embrasse le tout dématérialisé. Pour l'alimenter en jeux, rendez-vous sur le PlayStation Network, le magasin en ligne de la firme japonaise. Dotée d'une mémoire de 16 Go, la PSP Go peut faire le plein de contenus en se connectant par wi-fi, ou via un PC ou une PS3, avec un câble.

Pour le lancement, Sony confirme la disponibilité en France de 500 contenus téléchargeables (jeux, films, séries, etc.). Sur les 185 jeux proposés, une dizaine sont des « Mini's », des titres dédiés aux joueurs occasionnels et vendus une poignée d'euros. Le prix des blockbusters, lui, atteindra 40 euros. Il n'est pas acquis que le public accepte de payer ses jeux aussi cher. Pour rappel, 40 euros, c'est l'actuel tarif des titres « physiques » sur PSP, comme « Gran Turismo ». Autre écueil, la PSP Go est chère. A 249 euros, elle est vendue 80 euros de plus que la PSP 3 000, que Sony ne compte pas enterrer tout de suite. Choix cornéliens en vue...

Par ailleurs, l'ergonomie de la petite console peut laisser dubitatif. Si l'écran coulissant a fière allure, il est plus petit que celui de la PSP 3 000 (3,78'', contre 4,3'). « Déporté vers le centre du clavier, le joystick est fatigant à l'usage », note aussi Pascal, un gamer qui a pu essayer la console. Alors, un gadget, cette nouvelle PSP ? « En voulant lutter contre le piratage, mais aussi contre le marché des jeux d'occasion, florissant sur PSP, la Go risque de déplaire à la clientèle PlayStation », note un observateur. Et pas sûr qu'en se posant comme une alternative à l'iPod Touch, la console portable, qui ne dispose ni d'accéléromètre ni d'écran tactile, soit tout à fait convaincante. Il faudra surveiller de près les ventes de cet ovni pour savoir si Sony a placé ses pions sur la bonne case. W