Wii à la baisse des prix

Christophe Séfrin

— 

L'annonce était attendue. Après la PS3 de Sony, relookée Slim et reposi­tionnée sous la barre des 300 euros, après la XBox 360 Elite, dont le tarif a fondu de 50 euros pour atteindre 249 euros, c'est au tour de la Wii de Nintendo de suivre un régime. Le 2 octobre - jour où Sony lancera sa PSP Go -, la Wii verra son prix baisser de 20 % et tomber sous les 200 euros. Contraint et forcé par la concurrence ? « Cela n'a rien à voir. On espère juste séduire de nouveaux consommateurs », justifie à 20 Minutes Stephan Bole, directeur général de Nintendo France.

Lancée en décembre 2006 et déjà vendue à plus de 50 millions d'exemplaires dans le monde (3,4 millions en France), le succès de la Wii ne s'est jamais démenti. Nintendo prévoit d'en écouler encore 26 millions entre l'été 2009 et 2010. Cette baisse de prix devrait l'y aider. « Dans l'histoire du jeu vidéo, les repositionnements tarifaires sont inscrits dans le marbre. Chez Nintendo, on les limite pour éviter d'agacer les consommateurs », poursuit Stephan Bole.

Mais « entre une Wii hier à 249 euros et une PS3 Slim beaucoup plus performante à 299 euros, la comparaison devenait difficilement soutenable pour Nintendo », tacle un vendeur. Reste que le business de la firme nipponne se porte bien. A la fin août, 56 % du chiffre d'affaires du secteur du jeu vidéo en France provenait de l'univers Nintendo. W