« Le marché se stabilise, c'est le cycle normal du secteur »

— 

Pourquoi une baisse des ventes ?

Il n'y a pas eu un assez bon catalogue de jeux et pas assez d'actions promotionnelles pour le hardware. Mais le jeu n'est pas touché par la crise, c'est son cycle normal. On progresse par bonds. Tous les cinq-sept ans, le marché double et il se stabilise à un niveau, jusqu'à une nouvelle génération de consoles.

Pour les contenus, quelles sont les tendances qui se dégagent ?

Ce qui porte le marché, c'est la capacité à créer des jeux pour le coeur de cible : les joueurs expérimentés. Il faut savoir les nourrir avec des grosses licences, car ils créent le buzz. Mais c'est aussi la capacité à savoir élargir, avec des jeux plus grand public. Aujourd'hui, l'âge moyen du joueur tourne autour de 30 ans, Les éditeurs surfent sur cette génération d'adultes qui a connu le jeu vidéo dans sa jeunesse et qui reste sur le marché. W

Recueilli par J. M.