Des forfaits pour parler sans limites... ou presque

— 

Une véritable incitation au bavardage. Virgin lance cette semaine

le premier forfait « illimité », 24 heures/24, 7 jours/7, vers tous les opérateurs. Baptisé « Paradyse », il inclut le Web et les SMS également sans limites. Le tout pour 89,90 euros par mois. Coriolis avait fait de même la semaine dernière, avec le forfait Topissime et un tarif moindre : 69,80 euros.

Une offre sans engagement, pour l'un comme pour l'autre... ni téléphone. Pour bénéficier d'un mobile subventionné, chez Virgin il faut s'engager deux ans et payer 10 euros de plus par mois. Dans le cas de Coriolis, ce même surcoût débute au 13e mois. Evidemment, « l'illimité » à des limites, imposant une lecture attentive des conditions générales de vente. Ainsi, il n'est pas possible d'appeler plus de 99 destinataires différents par mois et chaque appel ne peut dépasser trois heures consécutives. Pour un total de vingt heures par mois chez Coriolis. Au-delà, c'est 0,37 euros la minute. Virgin se montre plus généreux avec une limite de quarante heures. En embuscade, Prixtel a annoncé le lancement d'un forfait sans plafond horaire, lundi prochain. La guerre de l'illimité est déclarée. W