Sony présente la PSP Go et plusieurs exclusivités alléchantes

E3 Ainsi qu'un projet de manette dans la lignée de la Wiimote...

Philippe Berry, à Los Angeles

— 

De notre envoyé spécial


Pour sa conférence en pré-ouverture de l'E3, au prestigieux Shrine Auditorium de Los Angeles, Sony avait la pression mardi. Après le buzz généré par Microsoft la veille avec son «Project Natal», et le coup dur de voir débarquer les franchises «Metal Gear Solid» et «Final Fantasy» sur Xbox360, Sony se devait de frapper fort. Pari en partie réussi.

 

Avec la PSP Go, Sony dit adieu aux cartouches

Jack Tretton, PDG de Sony Computer Entertainment America plaisante: «On a plusieurs noms pour ce que je vais vous présenter. Comme «le secret le moins bien gardé de l'E3» (en référence à la grosse fuite du week-end) ou encore «PSP Go». Au menu:

  • l'écran est légèrement plus petit (3,8 pouces vs 4,3 pour la dernière PSP-3000)

  • la PSP Go sera 40% plus légère que sa cousine

  • elle embarque 16 Go de mémoire et dit donc adieu au lecteur UMD

  • l'écran coulisse pour révéler une croix directionnelle et un stick

  • blue-tooth et wifi intégrés

  • disponible le 1er octobre à 249 euros (vs 169 euros)

  • Les jeux et films se téléchargeront sur la Playstation store. La PSP Go ne vient cependant pas remplacer la PSP, et les deux cohabiteront –et proposeront les mêmes jeux.

 

 

Des valeurs sûres arrivent enfin

Après plusieurs années d'attente, le créateur de «Gran Turismo»vient sur scène annoncer la sortie d'un épisode de la série sur la PSP pour le 1er octobre. Il promet un «vrai Gran Turismo, à 60 images seconde, avec 35 circuits et 800 voitures» (que l'on pourra –grande tendance du moment– échanger avec ses amis via le Playstation network). La vidéo montrée semble prometteuse.

Hideo Kojima aime les conférences. Après celle de Microsoft, il débarque à celle de Sony pour présenter «Metal Gear Solid: Peace Walker». Il s'agira d'une suite à MGS3, se déroulant 10 ans plus tard, en 1974, principalement en Amérique du sud. Une vidéo dévoile un titre bien avancé (sortie attendue en 2010), graphiquement quelque part entre la version PSX et PS2. La salle applaudit vigoureusement.

Un «Resident Evil» exclusif est également en chemin, signe que Sony semble vouloir s'appuyer sur les titres historiques ayant fait le succès de sa première Playstation afin de grignoter sur la DS (environ 50 millions de PSP ont été vendues, soit moitié moins que la portable de Nintendo). Mais parce que la PSP veut sans doute se défaire de son image de bijou high-tech pour geek fortuné, une version rose bonbon débarquera avec le jeu «Hannah Montana» (la série de Disney avec la chanteuse Miley Cyrus, idole des 8-12 ans,). Attendus également, le toujours craquant «Little Big Planet», «Monster Hunter», «Ratchet and Clank» et «Harry Potter».

 

 

Sony veut sa Wiimote

Sony a présenté un prototype de manette qui devrait sortir au printemps prochain. C'est le papa de l'Eye Toy qui monte sur scène. «L'Eye» track dans l'espace une petite sphère lumineuse placée sur le contrôleur. Dur de se faire un avis sur une simple démo technique, mais la précision semble un ton au-dessus de celle de la manette de Nintendo –même de sa nouvelle Wii motion Plus. L'ingénieur de Sony écrit notamment son nom à l'écran avec un résultat proche d'un véritable stylo. Pas aussi fracassant malgré tout que la démonstration de Microsoft –qui n'a cependant pas du tout avancé de date pour son «Project Natal».

 

 

La ludothèque de la PS3 pas en reste

En riposte à la perte de l'exclusivité de certaines franchises, Sony a présenté plusieurs titres exclusifs.

«Uncharted 2: Among Thieves» ravira les fans d'actions et a fait forte impression avec ses décors ultra colorés et sa profondeur de champ assez impressionnante.

 

Le FPS (jeu de tir) «MAG» promet des batailles XXL entre 256 protagonistes.

 

Les joueurs en mal de poésie auront un sourire grand comme ça après avoir visionné le trailer de «The last guardian», la future création du studio derrière le bijou «Ico». Un petit garçon sera visiblement accompagné d'un bébé griffon.

 

Pas d'images, mais beaucoup d'impatience autour de «Agent», la futur exclu PS3 de Rockstar, le studio de GTA. Surprise avec «Mod Nations Racers», un jeu «à la» Mario Kart qui surfera sur la vague du contenu généré par les utilisateurs (comme Little Big Planet), avec un éditeur de niveau dont la simplicité dépasse tout ce qui a été fait jusqu'ici.

 

Le teaser de «Gran Turismo 5» a fait son petit effet (même si il ne s'agit a priori que d'images d'un replay)

 

Sony a gardé le meilleur pour la fin, avec une démonstration du gameplay du très attendu «God of War 3», qui devrait clore les aventures de Kratos. La salle hurle de plaisir quand le testeur éviscère un centaure puis crève l'œil d'un monstre après lui avoir arraché sa corne, tandis qu'un colosse ahurissant s'agite au fond de l'écran (à la fin de la vidéo ci-dessous). L'attente sera longue jusqu'à mars 2010.