Les sites communautaires, ce n'est pas que pour les jeunes

ETUDE Forrester Research nous dévoile en exclusivité les résultats d'une enquête européenne sur les 43/63 ans et les sites sociaux. Et ils s'y convertissent doucement.

Christophe Joly

— 

En Europe, 41% des 53-63 ans consultent des sites communautaires régulièrement.
En Europe, 41% des 53-63 ans consultent des sites communautaires régulièrement. — 20 MINUTES

C’est une évidence, les jeunes sont nés avec les nouvelles technologies et les ont adoptées dès leur premier biberon. Fait nouveau, les 43/52 et 53/63 ans s’y mettent aussi, doucement mais sûrement. C’est le résultat d’une étude réalisée en 2008 par l’institut Forrester Research auprès de 14.500 internautes dans six pays européens (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne et Grande-Bretagne). Ainsi, 47% des premiers, 41% des seconds consultent des sites communautaires régulièrement.

Cinq profils, du créateur au spectateur

L’institut a dégagé cinq profils: les créateurs s’expriment sur les blogs, les critiques font des commentaires, les collectionneurs cherchent tous les contenus disponibles sur Internet, les contributeurs participent et les spectateurs lisent. «Ces derniers sont les plus importants, 41% sur les 43/52 ans et 36% sur les 53/63 ans, précise Mary Beth Kemp, analyste marketing et stratégie Forrester Research. Suivent les critiques, avec 14% et 9%». Et d’ajouter: «Les Français sont particulièrement à l’aise sur ce terrain, comme les Espagnols et les Italiens».

Bonnet d'âne pour les Allemands
Pour le reste, la France est à la traîne, «sur toutes les tranches d’âges». 40% des Internautes de ces tranches d’âge ne sont que spectateurs. Au rang des explications, le succès des blogs sur Skyrock orientés vers les jeunes, et le lancement tardif de la version française de Facebook, en février 2008. Nos voisins hollandais font référence avec 69% des 43/52 ans qui utilisent des sites communautaires. Mary Beth Kep cite aussi le Royaume-Uni pour exemple, «avec ses blogs dédiés aux seniors». Derniers de la classe, les Allemands, avec seulement un tiers de 43/63 ans utilisateurs réguliers des sites communautaires. L’honneur est sauf pour l’Hexagone.