WhatsApp pourra bientôt chiffrer les sauvegardes de vos conversations stockées sur le Cloud

CRYPTAGE En ajoutant cette nouvelle option, WhatsApp espère « offrir à ses utilisateurs un progrès significatif dans la sécurité de leurs conversations personnelles »

avec agence
— 
Illustration d'un smartphone avec Whatsapp.
Illustration d'un smartphone avec Whatsapp. — SOPA Images/SIPA

WhatsApp a annoncé ce vendredi qu’il allait permettre à tous les utilisateurs de crypter les sauvegardes de leurs messages stockés dans le Cloud, d’après une information de TechCrunch, relayée par 01Net. L’application de messagerie instantanée va mettre en place un système de chiffrement de bout en bout. Jusque-là, cette option de sécurité n’était disponible que pour les conversations.

Les utilisateurs n’avaient pas d’autre choix que de sauvegarder les messages sur leur Cloud sans cryptage. Désormais, avec cette nouvelle fonction, il y aura deux manières de procéder. Il faudra d’abord générer une clé de chiffrement composée de 64 chiffres pour verrouiller les discussions sur iCloud et Google Drive. Soit la clé sera conservée localement, soit dans un gestionnaire de mot de passe.

Bien retenir son mot de passe

Il sera également possible de sauvegarder la clé dans un coffre en ligne sécurisé, spécialement développé pour cette utilisation par WhatsApp. Il faudra alors renseigner votre mot de passe pour y accéder. Mais attention, si vous optez pour cette dernière option, il sera indispensable de retenir ce mot de passe. WhatsApp n’aura pas connaissance de celui-ci et ne pourra vous le transmettre en cas d’oubli. Votre clé de chiffrement sera définitivement perdue, ainsi que toutes vos conversations.

Autre élément important, dès que vous activerez le chiffrement des sauvegardes dans l’application, toutes les précédentes sauvegardes seront supprimées. Avec cette nouvelle option, WhatsApp espère « offrir à ses utilisateurs un progrès significatif dans la sécurité de leurs conversations personnelles ». Le chiffrement des sauvegardes devrait être déployé dans les prochaines semaines dans tous les pays dans lesquels l’application est disponible.